Lundi 14 novembre – Étape 189 – de Tel Aviv à Cernay
Lundi 14 novembre – Étape 189 – de Tel Aviv à Cernay

Lundi 14 novembre – Étape 189 – de Tel Aviv à Cernay

Après un rapide petit déjeuner chez Roby, nous le quitterons lui et la Terre Sainte.

Nous prendrons d’abord un bus qui nous emmènera à la gare ferroviaire puis, après le train pour l’aéroport Ben Gurion et enfin une navette pour nous emmener au terminal 1.

Nous y retrouverons notre ami Georges qui rentrera par le même vol que nous. Souvenez vous, c’est lui qui nous a fait la surprise de venir nous voir avec ses amis israéliens Eldad et Yossi à Tiberias.

C’est tout en douceur que nous atterrirons à Bâle Mulhouse vers 17 h. Auparavant, nous ferons la connaissance de Yahel, une charmante jeune fille qui viendra passer quelques jours de vacances chez sa maman à Lausanne.

Jonny, un ami de Georges, qui viendra le chercher à l’aéroport, nous ramènera également.

Nous passerons la soirée chez notre amie Rita qui nous aura concocté un bon plat.

Nous quitterons Cernay demain soir pour rejoindre Belles Forêts.

N’hésitez pas à revenir nous voir d’ici quelques jours pour découvrir nos premières impressions et émotions de ce long pèlerinage.

12 commentaires

  1. Shayna

    Bonjour,
    Je suis shayna,ancienne élève de la classe de guermange que vous êtes venu voir afin de nous faire part de vos projets vis a vis de votre long périple qui,je le vois,a beaucoup avancé.Je vous félicite et vous envoie tout mon courage.

    1. Bonjour Shayna
      Nous te remercions de tout cœur de nous avoir suivis et encouragés pendant notre long périple. A présent nous sommes de retour chez nous et il va falloir se réhabituer à la vie de sédentaires sans nos sacs à dos.
      Tout s’est bien passé et si tu le souhaites nous pourrions intervenir au niveau de ton collège pour parler de notre voyage.
      Félicitations à toi pour ton passage en 6eme.

  2. Nominé Francis

    Bonjour
    Votre périple m’impressionne, j’ai marché souvent sur les chemins de Compostelle. Mais cette distance est énorme. J’en rêve !
    Je me le programme pour ma retraite dans 7 ans.
    D’ici là je me contenterais des Chemins de Compostelle en Espagne.
    Camino Francès pour la ènieme fois l’année 2023 ou d’autres routes pour la suite.
    Encore bravo et félicitation.
    Je suis de Nancy et suis régulièrement dans les Vosges.

    1. Cher Francis,
      Merci pour ces quelques lignes qui nous vont droit au cœur.
      C’est sûr que nous ne dirons pas que tout a toujours été facile, mais cela reste totalement possible. Rien que toutes ces rencontres humaines et cette générosité des populations locales méritent d’être vécues.
      Le jour où tu seras prêt, n’hésite pas à revenir vers nous et ainsi, de façon très modeste, nous essaierons de partager avec toi notre expérience.
      Pourquoi pas un jour se rencontrer et en parler de vives voix?
      Bises

  3. jobard joel

    il y a quelques jours, nous nous sommes baladés au puy en Velay Domi et moi. en revoyant les panneaux de saint Jacques, je me suis souvenu que vos aventures pédestres ont commencées ici.
    Bravo pour votre périple de 6 mois, réussi, et après un bon repos, en annoncera surement un autre.

  4. Raymonde

    Cher(re) ami(e),

    Le rêve se termine comme il a commencé, le réveille n’était il
    pas trop « dur ». En tout cas un immense bravo et félicitation
    pour votre engagement tenu jusqu’au bout. j’ai hâte de
    vous voir et pouvoir discuter avec vous de ce merveilleux
    épisode de votre vie. Tout est bien qui fini bien et merci
    pour tous les épisodes partagés avec nous.

    Bises,

    Raymonde

    1. Coucou Raymonde,
      Comme tu le présumes, oui ce retour à la réalité n’est pas facile pour nous.
      Cela fait maintenant 3 jours que nous sommes revenus en France et nous avons beaucoup de mal à admettre cette réalité.
      Nos corps sont ici mais nos têtes sont restées ailleurs….
      Si l’occasion se présente ce sera avec grand plaisir que nous te reparlerons de cet épisode de notre vie.
      Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *